dans Actualités

Viande bovine : « il nous manque toujours 0,4 à 0,6 €/kg C »

 

Dominique Langlois_Audition_16 mai 2016


«Il nous manque toujours 0,4 à 0,6€/kg C» a expliqué Dominique Langlois, président d’Interbev à la Commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs, le 12 mai.

Il parlait au nom des éleveurs et évoque «un contexte vraiment difficile». «On a des sorties massives de jeunes bovins. On a des sorties massives de vaches laitières. On a des investissements lourds pour l’export de génisse, export stoppé à cause de la Fièvre catarrhale ovine. On a une sous-valorisation et des difficultés de valorisation du troupeau allaitant et une consommation atone», explique-t-il. De fait, il s’attend à ce que «fin mai, courant juin, on ait des problèmes avec les producteurs».

En ce début d’année 2016, «la consommation est en baisse un peu plus forte qu’en 2015», ce qu’il justifie par l’impact des vidéos sur les abattoirs, diffusées par l’association de protection animale L214. Pour lui, l’impact définitif sera évalué fin juin.

 

Vidéo de l’audition à l’Assemblée nationale de Dominique Langlois, Président d’INTERBEV, sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie : http://www.assemblee-nationale.tv/video.3922626_57342d40e3501

 

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 − = quatre