Mobilisés contre la suppression du TODE !

La FDSEA et les JA Dordogne ont rencontré, lundi 24 juillet, le directeur de la DDT Dordogne, M. Kholler,  afin d’alerter sur l’impact désastreux de la suppression du dispositif d’allégement des charges des employeurs de saisonniers (TODE), qui va mettre à mal de nombreuses filières de Dordogne : fruits, viticulture, légumes, horticulture, semences.

Même si le gouvernement fait un pas pour l’agriculture en appliquant dès le 1er janvier 2019 l’amélioration de 4 points de l’exonération générale (au lieu de la date d’octobre 2019 pour les autres secteurs), le problème reste entier pour les employeurs de saisonniers : c’est une perte de 2,5 millions d’euros pour l’agriculture de Dordogne, soit plus de 13 200 contrats saisonniers. La perte s’élève à de 144 millions d’euros pour l’ensemble des productions agricoles françaises ! Pour l’employeur, c’est 189€ de plus à payer par mois par salarié saisonnier à temps plein.

La FDSEA et les JA Dordogne demandent le maintien du TODE. Nous nous mobilisons pour sensibiliser les parlementaires qui auront à voter ces dispositions lors du PLF et PLFSS 2019.

 

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 6 = un