Se redonner un avenir !

Les débats sur le projet de loi Agriculture et Alimentation viennent de s’achever à l’Assemblée nationale. Issu des États généraux de l’alimentation, ce projet de loi est porteur d’espoir puisqu’il doit permettre de stopper ce qui est devenu une tradition dramatique pour les producteurs : être toujours la variable d’ajustement des prix, en rognant toujours plus sur leurs marges jusqu’à être dérisoires. 30 années de culture des prix bas ont fait beaucoup trop de dégâts. Le rééquilibrage des relations commerciales doit passer par cette loi, tel que l’a promis le Président de la République, afin de garantir un retour de la valeur aux agriculteurs, pour un meilleur revenu ! Les élus ne doivent pas dévier de cet objectif, en se dispersant et en imposant de nouvelles charges. Il ne faut pas alourdir encore plus la facture !

Nous rappelons qu’un travail complet est engagé par les agriculteurs et 40 partenaires dans un contrat de solutions et de progrès pour protéger les plantes. Des solutions oui, des interdictions non ! Les agriculteurs s’engagent, l’évolution des pratiques est réelle depuis plusieurs années. Cette loi est déterminante pour l’avenir de l’agriculture française, il faut cesser de contraindre les agriculteurs et leur faire confiance !

Fabien JOFFRE, Président FDSEA Dordogne

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept − = 3