Révision des zones défavorisées : vers un reclassement de TOUT le département

 
La Commission Européenne a entamé en septembre 2016 une réforme des zones défavorisées. A cette date, la première carte présentée par le Ministère de l’Agriculture faisait apparaître une perte de plus de 5 millions d’euros pour l’agriculture périgourdine du fait de l’exclusion de la grande moitié sud du département (en PJ la carte du 22 septembre 2016).
 
Dés fin septembre 2016 et jusqu’à aujourd’hui, les syndicats FDSEA-JA avec l’appui technique de la Chambre d’Agriculture, de CER France Dordogne et de Seegers Conseil et le soutien sans faille des Services de l’Etat et de nos élus périgourdins, nous nous sommes battus pour que l’ensemble des communes de Dordogne entrent dans cette nouvelle carte des zones défavorisées.
 
Nous sommes partis de loin, mais quotidiennement, à chaque réunion, chaque rencontre avec le Ministère ou la Préfecture, nous avons œuvré pour faire entendre la voix de notre département. Nous avons été force de proposition en avançant des arguments et des solutions raisonnables, équitables et pragmatiques.
 
Début 2018, notre collaboration avec nos experts techniques et nos élus s’est avérée payante, puisque le Bergeracois entrait de nouveau dans la zone défavorisées.
 
Restait alors les 4 communes du Causse et les 44 éleveurs concernés , notre rencontre avec le Ministre de l’Agriculture en personne le 15 février 2018 a été déterminante pour la Dordogne. Ainsi le critère « homogénéité territoriale » nous permet aujourd’hui de récupérer le Causse (voir en PJ la carte de mai 2018).
 
Sans la pugnacité de vos syndicats FDSEA et Jeunes Agriculteurs Dordogne et de l’ensemble des personnes qui se sont investis pour cette cause, nous n’aurions pu obtenir le reclassement de TOUT le département. Ne soyons pas dupes face à la récupération électoraliste de certains, qui voudraient faire de cette victoire la leur !
 
La prochaine étape, c’est une validation de cette proposition de carte par la Commission Européenne, avec un retour annoncé pour la rentrée de septembre, à partir de là ces longs mois de combat syndical seront derrière nous et nous pourrons savourer NOTRE VICTOIRE pour l’agriculture et les agriculteurs périgourdins.
 
Le Président FDSEA 24,
Fabien JOFFRE
 
Le Président JA 24,
Pierre-Henri CHANQUOI
Rappel de la carte initiale proposée par le ministère de l’agriculture en septembre 2016 :

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf × = 72