Réforme de la fiscalité : un enjeu fort !

Ces dernières années, au cours desquelles les aléas économiques, climatiques et sanitaires se sont enchainés et ont durement touché les exploitations, ont démontré qu’il est indispensable de doter les agriculteurs d’outils fiscaux leur permettant d’améliorer leur compétitivité, leur durabilité et leur résilience face aux années difficiles.

Des progrès importants doivent être faits en matière fiscale pour la transmission, l’investissement et la diversification. Depuis plusieurs années, nous militons pour la mise en place d’un dispositif fiscal d’épargne de précaution pour les agriculteurs. Le principe en est simple : il s’agit de mettre de l’argent de côté les bonnes années, pour pouvoir faire face aux conséquences des aléas lors des mauvaises années.

Nous rappelons que la suppression annoncée du TODE (exonération pour l’emploi des travailleurs occasionnels) représente une perte de 2,5 millions d’euros pour les exploitations de Dordogne. L’épargne de précaution ainsi que les autres mesures fiscales envisagées doivent couvrir largement les pertes nettes issues de cette suppression !

Le projet de loi finances 2019 sera présenté le 24 septembre prochain, nous resterons très vigilants aux annonces sur le volet agricole. La bataille pour cette réforme est tout aussi déterminante que celle des prix et du revenu !

 

Fabien JOFFRE, Président FDSEA Dordogne

Pierre-Henri CHANQUOI, Président JA Dordogne

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois − 2 =