Phyto : le contrat de solutions FNSEA

 

Le contrat de solutions de la FNSEA a pour objectif de répondre aux attentes sociétales en réduisant les produits phytosanitaires par la recherche de solutions alternatives avant toute interdiction, afin de préserver la rentabilité, la productivité et la compétitivité des agriculteurs. Il rassemble 34 organismes de recherche, de conseil, de formation et de représentants des producteurs.

Etant donné l’objectif très ambitieux du plan Ecophyto II, c’est-à-dire la réduction des produits phytosanitaires de 50 % d’ici 2025, les partenaires doivent se mobiliser pour trouver toutes les alternatives possibles à la chimie et les déployer : variétés résistantes aux maladies, biocontrôle, équipements performants pour réduire les dosages de produits phytosanitaires et lutter contre leur dérive, etc. Plus de 250 solutions d’avenir ont déjà été recensées.

Contrairement à ce que beaucoup de médias parisiens insinuent trop souvent, les agriculteurs ne sont pas addicts aux phytosanitaires ! Ces produits répondent à des besoins indispensables pour faire face aux nombreuses maladies des plantes, de la même façon que les personnes prennent des médicaments pour se soigner ! La stigmatisation des produits phytosanitaires doit cesser car le zéro phyto n’est pas possible pour l’agriculture, seule une réduction est réalisable. Pour cela, nous rappelons que l’accès à l’innovation a un coût, le Président Macron doit appliquer sa promesse d’un plan d’investissement de 5 milliards d’euros pour accompagner la modernisation de l’agriculture.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 1 = six