Paille : anticiper pour tenir jusqu’au printemps

Avec des températures au dessus des normales saisonnières et surtout un manque de précipitations sur plus de 4 mois, la sécheresse a bel et bien touché notre département. Nos éleveurs font face, comme beaucoup d’autres en France, à un manque de paille. Beaucoup ont déjà puisé dans leurs stocks hivernaux et ne pourront tenir jusqu’à la prochaine mise à l’herbe. La sècheresse ayant également touché le nord de l’Europe, on assiste à une flambée des prix du foin et de la paille. Les agriculteurs belges et néerlandais viennent en acheter en France : leur pouvoir d’achat étant supérieur à celui des agriculteurs français, les prix doublent ! Quand le gouvernement français a eu la possibilité de mettre en place des aides à l’achat de paille, la seule réponse que nous avons eue a été le versement de 75% des aides PAC au lieu des 50% initialement prévus. Aujourd’hui, pour une grande partie des éleveurs, la trésorerie est au plus mal. Cette sécheresse vient se rajouter à une situation économique dramatique : pour eux c’est la double peine.

Afin de venir en aide aux éleveurs, la FDSEA et les JA Dordogne lancent un recensement des besoins en paille, qui pourra aboutir à une « opération paille » vers d’autres départements, voire à l’étranger.

Eleveurs : faites nous remonter vos besoins en paille par retour de mail ou par téléphone au 05 53 35 88 23.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept − 4 =