Les prix : un combat permanent

Les prix : un combat permanent

Le rapport 2018 de l’Observatoire de la formation des prix et des marges démontre encore le besoin urgent de rénovation des relations commerciales. Il démontre, encore une fois, que les prix payés aux producteurs n’ont pas couvert leurs coûts de production en 2017 dans la majorité des filières. La FDSEA et les JA Dordogne ne s’étonnent malheureusement pas de ce constat, pour lequel les années se suivent et se ressemblent… Nous déplorons l’inégale répartition de la valeur : sur 100 € de dépenses alimentaires, l’agriculture ne perçoit que 6,5 €.

Le rapport de force dans les relations commerciales doit être rééquilibré afin de cesser cette guerre des prix dont les producteurs paient le prix fort. Les députés et les sénateurs ont une responsabilité immense pour que le projet de loi « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable » donne un cadre ferme pour y parvenir. Ils doivent trouver la voie du compromis qu’il faudra déterminer pour que la future loi et les ordonnances qui en découleront soient bien applicables pour les prochaines négociations commerciales. Les agriculteurs ne pourront pas se permettre un report d’un an !

Fabien JOFFRE, Président FDSEA Dordogne

Pierre-Henri CHANQUOI, Président JA Dordogne

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit + 3 =