Filières locales : un défi à relever !

cropped-logo_fdsea_footer1.jpg

Dans le contexte actuel de crise agricole, le maintien des exploitations de Dordogne devient un enjeu crucial pour entretenir les dynamiques rurales du département. Bien que l’agriculture de Dordogne soit reconnue pour la diversité et la qualité de ses productions, de nombreuses productions locales ne profitent pas de son image « Périgord ». Certaines filières ont pourtant réussi leur implantation sur le marché grâce à un travail de structuration et de valorisation au niveau local (Noix du Périgord, Fraises du Périgord, I.G.P. « Canard à Foie Gras du Périgord », Cabécou du Périgord, Blason d’Or pour le poulet et les volailles du Périgord, etc.). Ces démarches permettent à la fois d’améliorer le revenu des producteurs, de répondre à une demande croissante des consommateurs de « manger local » et de relever le prochain défi du « bilan bas carbone » des produits.

La FDSEA, la FDPL et les JA Dordogne appellent ainsi à chercher des solutions pour mieux vendre les produits à l’identité Périgord, sur l’ensemble des réseaux du département de la Dordogne : les transformateurs, les enseignes de la distribution, la restauration hors domicile, les commerces de proximité. La convention signée avec l’entreprise Sobeval, créant un débouché aux veaux laitiers nés, élevés et abattus en Périgord, est un exemple d’initiative qui permet de valoriser le travail des agriculteurs du département. La FDSEA, la FDPL et les JA Dordogne souhaitent que les discussions amorcées avec la grande distribution se poursuivent en ce sens et qu’elles aboutissent à des engagements sur le long terme, pas uniquement sous la pression des agriculteurs !

Fabien JOFFRE, Président FDSEA Dordogne
Pierre VEYSSI, Président FDPL Dordogne
Pierre LÉONARD, Président JA Dordogne

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 7 = cinquante six