Cours d’eau : du bon sens !!

De nouveau, de nombreux départements du sud-est de la France ont été victimes d’intempéries ces derniers jours. Comme à chaque fois, ces intempéries vont générer des drames humains, et fragiliser davantage encore les secteurs économiques. Si évidemment la répétition de ces aléas est à mettre sur le compte de la fatalité et du réchauffement climatique, la responsabilité des pouvoirs publics est loin d’être neutre. En effet, depuis des années, les élus locaux et responsables agricoles militent pour que des travaux d’aménagement, ou au moins d’entretien sur les cours d’eau, soient réalisés pour faciliter l’écoulement et réduire ainsi les effets de ces fortes précipitations. A titre d’exemple, la FDSEA et les JA ont demandé, depuis juillet dernier, à ce que les services de l’administration de Dordogne fournissent une carte des cours d’eau du département, afin que cesse la confusion et que les droits et devoirs de chacun soient clairement établis. Nous attendons toujours !

Par ailleurs, le 28 janvier dernier, la FDSEA et les JA Dordogne s’étaient mobilisés pour soutenir la cause de Daniel Amblevert, agriculteur girondin, poursuivi pénalement pour avoir fait nettoyer un canal artificiel afin de faciliter l’écoulement des eaux de sa commune et des parcelles contiguës, sans avoir effectué les démarches administratives jugées nécessaires par une administration écolo-intégriste. Le 8 avril, le tribunal de Libourne prononçait la relaxe. Le juge avait reconnu que le principe de précaution prenait toute sa valeur lorsqu’on lui adjoignait une “gestion de bon sens”. Mais le parquet a fait appel : le prochain épisode se jouera le 16 décembre. Afin de continuer à lui apporter leur soutien et à lutter contre l’absurdité de certaines lois contreproductives, la FDSEA et les JA, aux côtés de nos collègues de toute la région, organisent une mobilisation le 16 décembre pour accompagner Daniel Amblevert aux portes de la Cour d’Appel. Combien de temps faudra-t-il encore attendre, combien de crues faudra-t-il encore subir, pour que le bon sens l’emporte enfin ?!

Yannick Frances, Président de la FDSEA Dordogne
Gérard Battiston, vice-président FDSEA Dordogne
Pierre Léonard, Président JA Dordogne

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 3 = sept