dans Actualités

Chasse : classement sanglier nuisible mars 2017

Le-sanglier-est-classe-nuisible-pour-la-fin-de-saison-2016-2017_large


Suite à la tournée hivernale dans les cantons, la section Chasse de la FDSEA a adressé un courrier à la Préfète afin de l’alerter sur la recrudescence des dégâts causés par les sangliers sur les prairies et les cultures, malgré une constante augmentation de la pression de chasse (+ 280 % en 20 ans). En 2016, des conditions particulièrement favorables ont permis au sanglier de se développer peut-être plus qu’habituellement (production des fruits forestiers importante, conditions de chasse difficiles jusqu’en novembre, portées nombreuses).
Une motion FDSEA-JA sur la régulation du gibier a été votée lors de la session Chambre d’agriculture du 22 février (en pièce jointe). Une réunion exceptionnelle s’est tenue avec la Préfète et la Fédération des Chasseurs de Dordogne, le 24 février, à l’issue de laquelle nous avons obtenu le classement du sanglier nuisible pour la fin de saison de chasse 2016-2017, c’est-à-dire pour le mois de mars (télécharger arrêté préfectoral). Ce classement est indispensable pour faire face à l’urgence de la situation. Le sanglier étant classé nuisible pour cette période, nous ne parlons plus de chasse mais de “destruction”.

Concrètement, si vous avez des dégâts, vous avez deux cas de figure :

  • Adressez-vous en priorité à la société de chasse ayant le droit de chasse sur vos terrains pour qu’elle demande une autorisation de destruction via ce formulaire.
  • Si la société de chasse refuse d’intervenir ou si vos terrains ne sont pas signés, vous pouvez demander vous-même une autorisation de destruction. Ensuite, vous pouvez la déléguer à des chasseurs, via ce formulaire, qui devront respecter les modalités ci-dessous.

Modalités pour pouvoir effectuer la destruction :

  1. Comment obtenir l’autorisation de destruction ? Sur demande écrite faite auprès de la DDT (formulaire ci-joint). La DDT s’est engagée à répondre très rapidement. Si ce n’est pas le cas, veuillez nous en alerter.
  2. Qui peut demander la destruction ? Les exploitants agricoles propriétaires et/ou fermiers et les présidents de sociétés de chasse.
  3. Qui peut faire acte de destruction ? Les exploitants agricoles propriétaires et/ou fermiers, les présidents de sociétés de chasse ou leurs délégués. Si les premiers ne peuvent procéder eux-même à l’acte de destruction, ils peuvent déléguer ce droit par écrit à/aux personnes de leur choix pour agir à leur place. Attention : pour agir, il est nécessaire d’être titulaire du permis de chasser validé pour l’année en cours. En outre, les gardes chasse particuliers et les lieutenants de louveterie peuvent aussi procéder aux tirs de régulation sur leur territoire de commissionnement.
  4.  Où procéder à la destruction ? Sur les territoires sur lesquels on possède ce droit. Soit, pour les agriculteurs : sur leurs terrains en propriété ou en fermage uniquement; pour les présidents de sociétés de chasse : sur l’ensemble du territoire de leur société.
  5. Quand et comment procéder à la destruction ? tous les jours entre le 1er et le 31 mars, par tir, de jour (heures légales), soit à l’approche, soit à l’affût, soit devant soi, soit en battue avec ou sans chien (à partir de 5 chasseurs).
  6. Quelles conditions de sécurité ? Les mêmes qu’en action de chasse normale (carnet de battue, gilet fluo, parking de chasse, etc.).

Pour les prochaines saisons de chasse, de nouvelles mesures sont également prises :

  • Ouverture de la chasse au sanglier au 1er juin.
  • Autorisation donnée aux agriculteurs, possédant un permis de chasse valide, de chasser sur leurs parcelles à l’affût ou à l’approche.
    • Les Présidents de chasse sont appelés par la Fédération des Chasseurs à coopérer avec les agriculteurs subissant des dégâts en leur fournissant des bracelets.
  • Augmentation du nombre de battues administratives et de tirs de nuit.
  • Nous attendons également l’autorisation de chasser le sanglier tous les jours (pas de jours mobiles).

 

FDSEA : 05 53 35 88 23

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− deux = 1