Assemblée générale de la FDSEA Dordogne – Vendredi 2 février 2018

Mot du Président, Fabien JOFFRE :

De tout temps, les agriculteurs ont adapté leurs pratiques en fonction de nombreux paramètres qui ne cessent d’évoluer, climatiques, sanitaires, environnementaux, économiques, sociétaux et réglementaires. Beaucoup de progrès ont été réalisés et, pourtant, les agriculteurs n’ont jamais été aussi mal rémunérés et leurs pratiques autant stigmatisées. La façon dont leur travail est aussi peu respecté est insupportable. Nous attendons beaucoup des États généraux de l’alimentation pour la construction de prix plus rémunérateurs, en répondant aux attentes de tous les consommateurs, du produit premium au premier prix ! Nous refusons de tomber dans la nostalgie à la mode du « c’était mieux avant » comme si c’était la seule solution à la crise agricole, alors qu’elle est dénuée de toute réalité agronomique et économique. Nous sommes pour une production de solutions, et non pour une régression de production ! L’État doit mettre en œuvre les conditions pour garantir des débouchés viables et tenables à long terme.  C’est le grand enjeu de l’avenir de notre agriculture, dont nous débattrons à l’occasion de :


L’Assemblée générale de la FDSEA Dordogne
vendredi 2 février 2018
autour du thème “C’était mieux avant…”

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 × six =